Projet CANUT : alimentation, goût et cancer

Le projet CANUT « Cancer Nutrition & goûT » vise à mieux comprendre les modifications de perception et de comportement alimentaires induits par la chimiothérapie anticancéreuse, dans le but d’améliorer la qualité de vie liée aux repas.


<Contexte

<Les objectifs et la démarche

<Les études

<Le calendrier

<Les publications

<Les supports pour les patients

<Les évènements en région

Les acteurs du projet

Pour mener à bien ce projet, le consortium réunit 9 partenaires (2 centres hospitaliers, 3 instituts de recherche, 2 partenaires privés et 2 réseaux d’experts).

Il est soutenu et financé par 5 acteurs de la région (la Métropole du Grand Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l'association Odyssea, la Fondation Institut Lyfe (anciennement Fondation G&G Pélisson) et le comité départemental de l’Ain de la Ligue contre le cancer).

Le consortium mêle acteurs des secteurs publics, privés et associatifs et réunit des compétences complémentaires dans les domaines de l’alimentation-nutrition, l’oncologie, les neurosciences sensorielles, les biostatistiques, les arts culinaires et la restauration.

Le pilotage est assuré par le Centre de Recherche de l’Institut Lyfe (anciennement Institut Paul Bocuse) qui associe chercheurs et spécialistes des arts culinaires et de la restauration et mène des projets principalement réalisés en contexte réel de repas. Les travaux menés contribuent à relever le défi d’une alimentation goûteuse, saine et durable, pour tous et dans tous les contextes, comme ici pour les patients atteints de cancer.

Les études cliniques sont réalisées sur plusieurs sites des Hospices Civils de Lyon (HCL) et du Centre Léon Bérard (CLB) et s’appuient sur leur expertise médicale, oncologie, nutrition, statistiques. Les démarches réglementaires sont assurées par l’Institut de cancérologie des HCL et les analyses par le service Biostatistiques des HCL

Le Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon (CRNL) apporte les connaissances et outils spécifiques de la mesure des performances sensorielles.

Le Centre de Recherche en Nutrition Humaine CRNH Rhône Alpes coordonne les aspects méthodologiques spécifiques de la prise alimentaire.

Le Centre de Recherche en Nutrition Humaine Rhône Alpes (CRNH-RA) / Centre Européen pour la Nutrition et la Santé (CENS) coordonne les approches Nutrition et l’analyse des données liées à l’alimentation.

Le Dispositif Spécifique Régional du Cancer Auvergne Rhône Alpes (ONCO AURA) pilote les actions de déploiement des connaissances et des outils développés dans le projet, au sein du réseau et ses relais dans les territoires.

Elior et Apicil soutiennent le projet en mettant à disposition des ressources et des résultats de la thèse de K. Drareni. Elior apporte de plus des compétences diététiques et culinaires ainsi que l’accès à des réseaux de partenaires volontaires pour des études additionnelles. Apicil contribue au travers des actions partagées de dissémination (Livret Goût et Cancer : Vers un prise en charge culinaire des troubles sensoriels et de la dénutrition liés aux chimiothérapies).

Le Cancéropôle Lyon Auvergne-Rhône-Alpes (CLARA) met en oeuvre ses compétences d'animation, de coordination et d'ingénierie de projet, assure le suivi technique et administratif du projet et veille à la valorisation scientifiques et sociétale du projet.

Le contexte : la dénutrition en France

253 815 séjours de chimiothérapie1
39% de l'activité hospitalière en cancérologie1

1 Rapport INCa Les cancers en France en 2016 - L'essentiel des faits et chiffres

40 % de dénutrition2

2Enquête NUTRICANCER 2013

Les objectifs

Les objectifs

Débuté en 2019 et sur une durée de 3 ans, il a pour objectifs de :

Mieux comprendre les modifications de perception et de comportement alimentaires

La démarche

définir des typologies de patients à partir de leurs spécificités sensorielles et alimentaires

concevoir et évaluer des aliments spécialement conçus en situation réelles de repas

proposer et tester des préconisations pour les patients et les aidants (goûts et alimentation)

diffuser des recommandations aux professionnels et au public

Les typologies sensorielles

Drareni et al. 2019

Études et évaluations

Études et évaluations

La projet CANUT se découpe en deux études :

  • CANUT 1 : étude exploratoire pour mieux comprendre les incidences sur le plan gustatif et olfactif chez les patients traités par chimiothérapie.
  • CANUT 2 : étude randomisée pour d’étudier l’impact du guide CANUT et de ses conseils sur la qualité de vie des malades.

Publications

Supports pour les patients

Comprendre, cuisiner et déguster​ : les perceptions sensorielles pendant le cancer

Livret nutrition-santé : le plaisir de manger sous chimiothérapie

Ce livret, issu de la thèse de Kenza DRARENI permet de mieux comprendre les altérations sensorielles que provoque la chimiothérapie, leurs conséquences sur la qualité de vie du patient atteint de cancer et les moyens pour maintenir ou rétablir le plaisir de manger.

Calendrier

Le projet a démarré en 2019 et a subi la suspension des études expérimentales lors de la pandémie liée au COVID19 et un retard dans l’aboutissement des travaux. Des résultats intermédiaires ont été communiqués à l’automne 2022 et les résultats finaux sont en cours d'analyse.

D’autres projets sont en préparation pour poursuivre l’acquisition de connaissances et de solutions pour accompagner les patients atteints de cancer en matière d’alimentation et de plaisir de manger.

Publications scientifiques

Le projet a abouti à la publication de plusieurs articles scientifiques par les membres du consortium et à la rédaction de supports pour le patient.

Les évènements en région parlant du projet

Les évènements en région

Rencontres ONCO AURA 2024, regards croisés en cancérologie | ONCO AURA | 12 mars 2024

3è édition du Symposium Altered Taste | Institut Lyfe | 14 et 15 septembre 2023

Soirée CANUT | Institut Paul Bocuse| 8 novembre 2022 à Écully

Altered Taste International Symposium – 2nd Edition | Institut Paul Bocuse| 1er juin 2022 à Lyon

Soirée Grand-Public Alimentation et Cancer | Cancéropole Lyon Auvergne-Rhône-Alpes | 31 mai 2022 à Lyon

Revue de presse

Science et avenir | Cancer : bien manger fait aussi partie du traitement, parut en novembre 2023. Consulter l'article

Hospimedia | La recherche progresse sur les perturbations alimentaires liées aux traitements du cancer, publié le 28 novembre 2022. Consulter l'article

Le Magazine de la Santé - France 5 | J’ai un cancer : comment retrouver l’appétit ?, diffusé le 24 novembre 2022. Voir le reportage

Tribune de Lyon | Cancers : une étude démontre comment la chimiothérapie perturbe le plaisir de manger, et donc la santé des patients, parut le 10 novembre 2022. Consulter l'article


N'hésitez pas à consulter la thématique Alimentation et Cancer donnant accès aux informations fiables sur la prise en charge nutritionnelle et diététique des patients atteints de cancer et d’accompagner ainsi une harmonisation des pratiques professionnelles

Ce contenu vous a été utile ?

Note :

0 commentaires

Note moyenne :

0 commentaires sur la ressource Projet CANUT : alimentation, goût et cancer

Effectuer un commentaire

Les commentaires font l'objet d'une modération. Le Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il l'estime non conforme à sa politique éditoriale, en particulier, les messages traitant de questions de santé personnelle ou portant un jugement sur une personne morale ou physique (professionnel de santé ou autre).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.