Informations sur les traitements anticancéreux

Date de dernière mise à jour : 12/11/2019

Traitements par fluoro-pyrimidines et déficit DPD

Acétate de cyprotérone et risque de méningiome

L’acétate de cyprotérone (Androcur 50 mg, Androcur 100 mg et génériques) s’oppose aux effets des androgènes. Son utilisation prolongée à forte dose augmente le risque de survenue de méningiomes.

Une fiche d’information sur Androcur® et ses génériques et le risque de méningiome devra désormais être remise par les prescripteurs à leurs patients. Par ailleurs la délivrance de ces médicaments en pharmacie sera obligatoirement soumise à la présentation d’une attestation annuelle d’information signée par le patient et co-signée par son médecin prescripteur, à compter du 1er  juillet 2019 pour les nouveaux traitements et du 1er  janvier 2020 pour les renouvellements.

Autres traitements

Les biosimilaires

Ce contenu vous a été utile ?

Note :

0 commentaires