Tumeurs trophoblastiques gestationnelles

Les tumeurs trophoblastiques gestationnelles (TTG) sont les formes malignes des maladies trophoblastiques gestationnelles. Elles font toujours suite à une grossesse, le plus souvent môlaire. Il existe quatre types histologiques différents: la môle invasive, le choriocarcinome gestationnel, la tumeur du site d'implantation et la tumeur trophoblastique épithélioïde. Ces entités ont un dénominateur commun, une hypersécrétion d'une hormone spécifique de la grossesse, secrétée par le trophoblaste, l'hCG. Du fait de leurs origines et leurs caractères morphologiques, leurs traitements diffèrent. Leur incidence en France est estimée à 180 cas par an. Elles ont un fort potentiel métastatique et nécessitent un traitement précoce et adapté.

Ce contenu vous a été utile ?

Note :

Noter cette ressource

0 commentaires

Note moyenne :

Noter cette ressource

0 commentaires sur la ressource Tumeurs trophoblastiques gestationnelles – Cancers rares

Effectuer un commentaire

Les commentaires font l'objet d'une modération. Le Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il l'estime non conforme à sa politique éditoriale, en particulier, les messages traitant de questions de santé personnelle ou portant un jugement sur une personne morale ou physique (professionnel de santé ou autre).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.